Mobilités et transitions professionnelles

Apporter des solutions de formation adaptées aux activités saisonnières


Objectifs

  • Doter le territoire de solutions de formation adaptées au travail saisonnier, et plus précisément :
    • à la saisonnalité de l’activité des entreprises et des besoins de main d’œuvre ;
    • aux spécificités des parcours professionnels des travailleurs saisonniers.

Plus-value de l’approche territoriale

Globalement
  • Faciliter le repérage des besoins de formation des entreprises et des travailleurs saisonniers.
  • Améliorer le repérage et la prise en compte des contraintes spécifiques des entreprises et des saisonniers en termes de calendrier de l’activité et de recours à la formation.
  • Faciliter la coordination des interventions (OPCA, Pôle emploi, entreprises, Fongecif, collectivité…) pour apporter une information et une solution à des cas individuels souvent complexes au regard du statut sur le marché du travail des saisonniers et de leurs droits en matière de formation.
  • Consolider les besoins des entreprises et des salariés et mettre en œuvre des actions de formation interentreprises à un échelon de proximité.
  • Prendre appui sur les relations de proximité des entreprises pour conduire des actions collectives et le cas échéant initier ou renforcer des démarches interentreprises.
  • Prendre appui sur les dynamiques économiques locales pour identifier des opportunités de pluriactivité, de saisonnalités inversées, de mutualisation d’emplois.
  • Réaliser des économies d’échelle via la dimension collective des actions interentreprises mises en place sur le territoire.
  • Favoriser l’accès aux emplois saisonniers pour les actifs « locaux ».
  • Fidéliser les saisonniers d’une saison à l’autre.
  • Favoriser le maintien sur les territoires des actifs « locaux » en leur offrant des opportunités de développement/renforcement de leurs compétences (professionnalisation, diversification des compétences, biqualification, création d’entreprise…).
Pour l’OPCA
  • Renforcer une action de proximité auprès des entreprises et plus largement des acteurs du territoire.
  • Mutualiser les moyens financiers de l’OPCA avec ceux d’autres acteurs et accroître sa capacité d’action.
  • Fidéliser les entreprises adhérentes du territoire et développer des contacts avec de nouvelles entreprises.

Types d’actions, offre de services

Dispositifs de sensibilisation, d’information, de recueil des besoins et d’aide au positionnement des saisonniers en matière de formation

Ces modes d’intervention combinent potentiellement différents types d’actions :
  • informations collectives, participation aux forums saisonniers,  
  • diffusion d’outils d’information auprès des saisonniers dans les lieux fréquentés et les entreprises
  • questionnaires auprès des saisonniers
  • guichet unique, numéro vert…
EN AUVERGNE, animation et coordination d’un Relais des saisonniers (emploi/formation/santé/logement)
En Auvergne, AGEFOS PME, en partenariat avec la Communauté de communes du Massif du Sancy, s’est investi dans le projet territorial de mise en place d’un guichet unique d’accueil, d’information, d’orientation et d’accompagnement des travailleurs saisonniers sur le territoire du Sancy.
L’une des principales réalisations de ce  projet résidait, en 2013, dans la mise en place d’un lieu d’accueil, d’information, d’orientation et d’accompagnement des saisonniers sur le territoire du Sancy. Le relais saisonniers Sancy est également destiné à mettre en réseau les acteurs du territoire (Communauté de Communes, Pôle Emploi, Missions Locales, FONGECIF, Région, Etat, organismes de formation, CARIF-OREF, point conseil VAE, …)
et à renforcer les synergies entre eux.
Plus précisément, son offre de services est la suivante :
  • information, orientation et conseil des saisonniers dans la mise en œuvre de leur projet de formation ou d’emploi,
  • mise en place et suivi d’une offre territoriale de formation professionnelle continue en lien avec les activités saisonnières,
  • animation du réseau des acteurs de la saisonnalité,
  • animation d’une bourse à l’emploi,
  • mise en place d’un observatoire de la saisonnalité,
  • communication

EN MIDI-PYRÉNÉES, un diagnostic individualisé proposé aux saisonniers
En région Midi-Pyrénées, La délégation AGEFOS PME des Hautes-Pyrénées s’est engagée dans le cadre d’un EDEC saisonnier pour la mise en œuvre de diagnostics à destination des saisonniers des stations de ski.
Adaptés à leurs contraintes (horaires, cadres et contenus de la prestation), ces diagnostics visent à  permettre un travail sur leur projet emploi/formation afin de définir les étapes de parcours nécessaires à leur réalisation. Ils débouchent sur des actions de reconnaissance et surtout de développement des compétences des saisonniers (logique de pluriactivité).
Les diagnostics prennent appui sur le dispositif Sécuri’Pass d’AGEFOS PME. Leur mise en œuvre bénéficie de la bonne coopération entre l’OPCA, les prestataires de bilan et les agences pôle Emploi en charge d’accompagner les étapes de réalisation du projet prescrites dans le cadre des diagnostics

Solutions de formation des saisonniers

Ces modes d’intervention relèvent potentiellement de différentes logiques :
  • formations d’adaptations au poste pour les saisonniers avant le démarrage effectif de la saison ;
  • formations professionnalisantes pour des saisonniers appelés à avoir une activité saisonnière récurrente (habilitations ou qualifications spécifiques obligatoires, développement de compétences complémentaires dans une perspective de pluriactivité…).
Dans LES HAUTES-ALPES, des solutions de formation organisées en lien avec le calendrier de la saison
Dans le cadre de l’accord sur la sécurisation des parcours professionnels des saisonniers des Hautes-Alpes (Accord départemental ratifié par l’Etat, la Région, Pôle Emploi, le Fongecif, Uniformation et AGEFOS PME), AGEFOS PME gère un ADEC dont les moyens sont orientés en direction de la formation des saisonniers dans une perspective de sécurisation de leur parcours.
AGEFOS PME, qui est le pilote de l’accord départemental, sensibilise et informe les employeurs tout au long de l’année sur l’accord saisonnier et les opportunités offertes pour financer des parcours de formation pour des salariés saisonniers.
En amont du démarrage de la saison d’hiver (saison principale liée à l’activité des principales stations de ski), AGEFOS PME recense les besoins prévisionnels en formation des entreprises. Après analyse des besoins et confirmation des possibilités de prise en charge auprès des entreprises concernées,  ces dernières recrutent en contrat les salariés saisonniers en amont du lancement effectif de la saison (quelques jours avant).
Ces quelques jours de contrat sont mobilisés pour assurer la formation les salariés saisonniers préalablement à leur prise de poste (langues, gestion des conflits, ….).
Ceci implique pour AGEFOS PME d’organiser l’ensemble du dispositif de formation (recensement des besoins, cahier des charges, choix des O.F, calage du calendrier global…) sur une période resserrée (en général sur une dizaine de jours début décembre)

EN AUVERGNE, mise en place d’ateliers multisectoriels pour permettre des parcours de formation modulaires adaptés aux saisons
Face au constat que l’offre de formation existante n’était ni forcément accessible aux saisonniers du Sancy, ni forcément adaptée, la Région Auvergne a souhaité proposer une offre de formation originale à destination du public saisonnier, dénommée « atelier multisectoriels ». Il s’agit d’une offre de formation modulaire, adaptable en fonction du besoin individuel de chaque saisonnier. Deux prestataires ont été retenus par la Région pour mettre en œuvre ces actions.
Le public ciblé est le suivant :

  • Demandeurs d’emploi ayant déjà effectué une ou plusieurs saisons et qui souhaitent se professionnaliser dans un domaine.
  • Demandeurs d’emploi intéressés par les métiers liés aux saisons souhaitant se former en amont de la réalisation d’une saison.
L’atelier se décompose en deux actions différentes, l’une en lien avec les activités de la saison estivale, l’autre en lien avec les activités de la saison hivernale. Pour permettre aux travailleurs saisonniers sans emploi de se professionnaliser en amont ou en aval de la saison, les modules de formation sont en lien avec les problématiques de formation des secteurs d’activités des remontées mécaniques, du thermalisme, de l’hôtellerie, des organismes de tourisme.
Les modules de formations seront construits autour de compétences :
  • d’accueil, d’animation, de connaissance du patrimoine,
  • liées à l’immersion en entreprise et aux techniques de recherche d’emploi,
  • orientés sur des compétences techniques : technique de soin, anglais touristique, logiciel de caisse, services cuisines…
A  l’issue de la prestation, les stagiaires :
  • ont acquis les compétences indispensables  pour occuper un emploi de saisonnier (été / hiver),
  • ont construit leur projet professionnel en tant que saisonnier,
  • ont validé des modules de certifications ou de qualifications.

Solutions ad hoc de prise en charge financière de la formation des saisonniers

L’OPCA peut contribuer au repérage des situations à enjeux et à la mise en place de solutions ad hoc lorsqu’aucun acteur (Autre OPCA, Fongecif, Pôle emploi, Conseil régional…) n’est en situation de prendre en charge le coût de la formation du saisonnier.

Dans les Hautes-Alpes et en Rhône-Alpes, mobilisation et montage de dossiers de formation ou d’actions de formation avec la Région
En PACA, dans le cadre de l’accord saisonnier des Hautes-Alpes, AGEFOS PME est mandaté par la Région pour réaliser le montage de dossier de prise en charge individuelle de formation qualifiante pour des saisonniers n’étant éligible à aucun dispositif existant (CIF CDD, DIF et AIF…). Il s’agit du dossier « IRIS saisonnier ».
En Rhône-Alpes, la Région propose la mesure « CARED saisonnier » (Contrat d'Aide et de Retour à l'Emploi Durable), sous réserve d'une proposition d'activité garantissant aux demandeurs d'emploi 6 mois d'emploi sur une année. La Région finance dans ce cadre la formation préalable à une prise d'emploi. AGEFOS PME réalise pour les entreprises ou les branches professionnelles intéressées l’appui au montage des dossiers, à l’ingénierie de formation (cahier des charges et sélection du prestataire) et peut intervenir en complément de la Région pour le financement d’une partie des coûts de formation.

Activités repères pour l’OPCA

Selon les cas, l’OPCA peut se positionner avec des registres et des niveaux d’intervention variables : porteur d’une véritable opération collective territoriale, ou « simple » financeur…
  •  Analyser (se reporter aux fiches de la partie « diagnostic ») :
    • les besoins de formation des entreprises,
    • les besoins de formation des saisonniers,
    • les freins rencontrés dans l’accès à la formation au regard des particularités de la saisonnalité,
    • l’offre de formation correspondante sur le territoire.
  • Mobiliser un tour de table partenarial permettant de couvrir la diversité des statuts des saisonniers :
    • Pôle emploi,
    • Conseil Régional,
    • Fongecif ou autre OPACIF,
    • OPCA des activités concernées.
  • Analyser l’adéquation des solutions de formation aux spécificités du travail saisonnier :
    • recenser l’offre de formation mobilisable sur les principaux métiers en lien avec les activités saisonnières et identifier les contraintes d’accès et de prise en charge,
    • expertiser, avec les acteurs concernés, les possibilités et les contraintes de prise en charge de la formation des saisonniers en fonction du statut, des droits des saisonniers au moment de leur demande (et durant la période d’intersaison), du calendrier.
  • Mettre en place et/ou organiser des solutions de formation répondant aux besoins :
    • contribuer à l’ingénierie pédagogique,
    • assurer l’adéquation du calendrier aux contraintes spécifiques des activités saisonnières et des parcours des saisonniers,
    • assurer l’ingénierie financière,
    • mobiliser et sélectionner les organismes de formation,
    • acheter les prestations et conventionner avec les organismes de formation.
  • Promouvoir l’offre de formation en direction :
    • des entreprises cibles,
    • des saisonniers,
    • des partenaires prescripteurs.
  • Prendre en charge financièrement et gérer administrativement les actions de formation pour le compte des entreprises.
  • Répondre ponctuellement aux questions des saisonniers et des employeurs avant l’entrée en formation.
  • Mettre en place, en complément aux outils de suivi traditionnels par entreprise, un suivi des actions et des parcours de formation des saisonniers, notamment pour connaître leur devenir après la saison (et/ou d’une saison sur l’autre) et pour les appuyer dans leur parcours.
  • Evaluer les formations.

Temporalité

  • Actions à développer :
    • dans le prolongement des travaux de diagnostic des besoins du tissu économique local,
    • en articulation avec un état des lieux des offres de formation et de services préexistantes sur le territoire (OPCA et autres acteurs) : contenu, modalités pédagogiques, accessibilité…
    • en tenant compte de la saisonnalité des activités, qui conditionne la disponibilité des entreprises et des salariés pour engager des actions de formation, et qui conditionne le statut des actifs concernés  (salariés en emploi, demandeurs d’emploi…).
  • Les actions font l’objet d’une programmation annuelle ou semestrielle, qui peut être reconduite ou ajustée d’une année à l’autre.

Points de vigilance

  • Intervenir tôt, en amont de la période d’intersaison :
    • pour l’identification des besoins (tout au long de la saison travaillée) ;
    • pour la mobilisation des acteurs susceptibles d’intervenir (prescription, financement). 
  • Identifier / segmenter les publics saisonniers et leurs besoins :
    • les saisonniers locaux qui souhaitent exercer une activité tout au long de l'année sur le territoire (pluriactivité, fidélisation) ;
    • les saisonniers extérieurs récurrents qui viennent travailler pour la saison (fidélisation) ;
    • les saisonniers extérieurs qui viennent travailler pour une saison unique (adaptation à la prise de poste) ;
    • les locaux qui souhaitent travailler en saison (accès aux emplois, fidélisation)...
  • En tant que de besoin, sensibiliser le système d’acteurs local de l’emploi et de la formation (Pôle emploi, Maison de l’emploi, Mission locale, Conseil régional, Conseil général, élus locaux…) à la spécificité des enjeux rencontrés par les saisonniers et leurs employeurs en matière d’accès à la formation.
  • Prendre appui sur les acteurs du territoire potentiellement en contact direct avec les saisonniers (mairie, relais de services publics, Maisons de services, CCAS, espaces saisonniers…) pour relayer auprès d’eux les informations et l'offre de services disponibles.
  • Adapter le périmètre d’intervention géographique afin de favoriser une réflexion en matière de saisonnalité inversée pour trouver des complémentarités en matière d'activités saisonnières (entre sommets et bas de vallée par exemple, entre 2 massifs proches éventuellement, voire entre mer et montagne).
  • Prendre appui sur les représentants des différentes branches concernées par l’activité saisonnière, pour faciliter la mobilisation des entreprises, le recueil des besoins, la mobilisation et l’adaptation des dispositifs de formation existants.
  • Promouvoir les collaborations interentreprises, interbranches, inter OPCA, et OPCA / OPACIF, qui sont susceptibles de faciliter la mise en place de solutions de prise en charge des parcours. Au sein d’un OPCA disposant de délégations régionales, promouvoir les collaborations inter régions.
  • Rechercher des financements ad hoc pour financer des fonctions de coordination partenariale et d’ingénierie de parcours des saisonniers qui vont souvent au-delà du cœur de métier de l’OPCA.
  • Envisager la modularisation des actions de formation qualifiante (certifiante ou non), pour favoriser l’accès à ces formations, et maximiser les chances d’obtention de la qualification pour les saisonniers.
Accueil
Concevoir et conduire le projet
Diagnostic territorial
Plan d'action territorial